Bienvenue

Notre association basée à Fontenay-le-Comte a pour objet l’accompagnement de migrant(e)s dans le Sud Vendée. Elle se donne pour mission de :

  • contribuer à faire respecter les droits et la dignité de la personne 
  • faciliter les démarches administratives et juridiques
  • favoriser l’intégration sociale et culturelle et les échanges interculturels
  • valoriser les savoirs et compétences de chacun-e 
  • sensibiliser l’opinion publique à la situation des migrant-e-s
  • faciliter la création de liens et la convivialité

Pour mettre en œuvre les éléments les plus urgents de cette mission, nous avons défini des objectifs opérationnels principaux :

  • favoriser l’accès aux droits en apportant des conseils pour les démarches administratives et juridiques
  • aide à la maîtrise de la langue française par le biais notamment de cours de FLE

Permanence d’accueil tous les vendredis de 15h à 18h,

au rez-de-chaussée du bâtiment K des Moulins Liot, au 24 rue Pierre Fouschier, à Fontenay-le-Comte, digicode 3370, bureau à gauche de l’entrée.


Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter :

amisuv85@gmail.com

07 82 67 59 53



Visionnez notre nouvelle vidéo : Que fais-tu ici ?

« Que fais-tu ici ? » est un projet audiovisuel présentant la manière dont est vécue la situation d’attente créée par la demande d’asile. Cette procédure constitue la raison de vivre des demandeurs d’asile, car elle aboutit sur la reconnaissance du statut de réfugié, ou sur un refus de protection engendrant une Obligation de Quitter le Territoire Français. Les demandeurs d’asile sont en situation régulière ; ceci leur permet de bénéficier de droits : l’accompagnement administratif et juridique, l’accès aux logements, aux soins, à une aide financière et la scolarisation des enfants. Malgré cela, l’attente de la réponse est une épreuve. Elle est accompagnée par de nombreuses questions : Quand vais-je avoir la réponse de l’État français ? Qu’est-ce que je faire si ma demande d’asile est refusée ? Quand pourrais-je travailler ? De plus, les demandeurs d’asile doivent faire face à de nombreuses difficultés de la vie de tous les jours comme la maîtrise de la langue française, la compréhension de la société d’accueil, la précarité économique et l’absence de réseau social.



Vous avez dit AMiSuV?

Oui, c’est l’acronyme d’Accompagnement de Migrant-e-s dans le Sud-Vendée.



 facebook     youtube